Hommage à un ami, Karl Brocher


C’est le roi du contre-pied, un personnage parfois décalé et surprenant, mais tellement attachant qui nous a quittés sous un ciel de pluie.

Oui Karl tu étais et tu resteras une « figure » d’Aigues-Mortes. Quel bonheur d’avoir été ton ami ! Que de souvenirs depuis la Pena Ricard et l’inauguration de la Chù , en passant par les matches de foot sur le mythique Stade de l’Aire, jusqu’à mon « jubilé » à Langlade en 1998, où tu avais encore fait état de ta technique exceptionnelle.

Et quel joueur de boules tu étais devenu !

Aujourd’hui, Aigues-Mortes pleure un de ses enfants et les Jerks ont perdu leur chanteur.

Tu vas tellement nous manquer !
ADESSIAS L’AMI !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.